Formation métallier-soudeur

Il ne fait pas dans la dentelle, et son puzzle est en métal. Il brode avec le feu… Si vous aussi vous désirez devenir métallier-soudeur, notre école offre une formation de qualité pour répondre à la demande de ce métier en pénurie.


Le métallier-soudeur est une personne qualifiée qui, en toute autonomie, et, sur base de plans, schémas et/ou d’instructions verbales ; trace, découpe, plie, cintre et assemble par soudage, vissage, boulonnage des éléments métalliques en vue de la réalisation d’ensembles fonctionnels.

La formation s’articule autour de quatre situations : la première est la réalisation d’une console par le soudage à l’arc électrique avec électrode enrobée. La deuxième partie est l’assemblage d’un capot à la semi-automatique qui est destinée à recevoir une canalisation assemblée avec le procédé T.I.G. La dernière partie est le placement d’un manchon sur la conduite principale par soudo-brasage qui est destiné à recevoir un manomètre.   

Nos étudiants participent aussi aux épreuves sectorielles pour obtenir des agrégations en soudure. Cette épreuve comporte deux parties, une théorique sur la technologie et une épreuve pratique qui se donne au centre techno campus à Strépy. Ils suivent également une formation intensive en soudage d’une semaine dans ce même centre début d’année. Notre établissement propose également une 7ème complémentaire en chaudronnerie, les élèves de cette section réalisent des travaux de tôlerie de base, des travaux de soudage et des travaux mécano-soudés. Ils participent également aux épreuves sectorielles. 

Des formations de pointe sont organisées tout au long de l’année scolaire.

Nos étudiants (5Pc/6Pc) participent à un premier stage intensif de soudure pendant une semaine au centre de compétence de Strépy. Ils perfectionnent le procédé de soudage à l’électrode enrobée

Du 05 novembre au 08 novembre, ils ont suivi cette formation dont le programme allie « théorie » : principe de base du soudage à l’électrode, sécurité; et « pratique » : réalisation de cordons tirés à plat, en angle debout à plat, montant, descendant.

Les élèves de sixième et de septième profitent d’une deuxième semaine de préparation aux épreuves sectorielles en vue d’obtenir leurs agrégations. Ces épreuves comportent deux parties ; une partie théorique et une partie pratique dans le même centre.

Laisser un commentaire