Construction-Gros oeuvre

[cs_content][cs_element_section _id= »1″ ][cs_element_row _id= »2″ ][cs_element_column _id= »3″ ][cs_element_image _id= »4″ ][/cs_element_column][/cs_element_row][/cs_element_section][cs_element_section _id= »5″ ][cs_element_row _id= »6″ ][cs_element_column _id= »7″ ][x_share title= »PARTAGE CET ARTICLE » share_title= » » facebook= »true » twitter= »true » google_plus= »false » linkedin= »false » pinterest= »false » reddit= »false » email= »true » email_subject= »Hey, thought you might enjoy this! Check it out when you have a chance: »][/cs_element_column][/cs_element_row][/cs_element_section][cs_element_section _id= »9″ ][cs_element_row _id= »10″ ][cs_element_column _id= »11″ ][x_tab_nav type= »two-up » float= »top »][x_tab_nav_item title= »Description du métier » active= »true »][x_tab_nav_item title= »Explication des différents cours de l’option » active= »false »][/x_tab_nav][x_tabs][x_tab active= »true »]Le métier d’ouvrier en Construction Gros-oeuvre est un métier varié. En effet, aux compétences générales de maçonnerie de murs en élévations blocs, il faut ajouter la maçonnerie de différents parements. La brique, la pierre régionale, le montage des murs bardés et enduits font aussi partie du métier.

Ces différents ouvrages sont érigés au-dessus du niveau du sol. Mais le travail du maçon commence dès l’implantation par différents travaux de coffrage, bétonnage, égouttage et étanchéification.

Ces tâches sont bien souvent méconnues mais font partie intégrante du métier.

Un étudiant en construction doit être ambitieux, courageux, volontaire et aimer le travail en équipe. Il doit aussi apprécier le travail net et précis, tant sur les chantiers que lors des différents travaux d’étude de plans ou de réalisation de métrés.

La Certification Par Unités d’acquis d’apprentissage, en abrégé « CPU », désigne un dispositif organisant la certification des savoirs, aptitudes et compétences professionnels en unités d’acquis d’apprentissage. Ceux-ci correspondent à ce qu’un élève sait, comprend et est capable de réaliser au terme d’un processus d’apprentissage. Ils sont définis en termes de savoirs, d’aptitudes et de compétences.
Le parcours de chaque option de base groupée (OBG) est divisé en Unités d’Acquis d’Apprentissage (UAA) que l’élève doit valider au cours du degré.

Définition du métier sur www.siep.be[/x_tab][x_tab active= »false »]Au deuxième degré (3e et 4e années) :
En Travaux pratiques Construction – Gros oeuvre, les élèves de CGO apprennent à ériger différents murs de briques puis de blocs. Ils sont amenés à réaliser des murs en élévation, dits de façades, et à appliquer les différentes techniques d’étanchéité et d’isolation.

En Dessin, l’élève est amené à appliquer les conventions du dessin technique. Pour ce faire, il va dessiner des figures géométriques planes, utiliser le mécanisme des trois vues et ensuite lire les plans des exercices de maçonnerie (plans simples de maison unifamiliale).

En Technologie, l’élève applique les connaissances de base relatives aux maçonneries réalisées à l’aide de produits tels que : les briques, les blocs, le mortier, le béton, les isolants, les membranes d’étanchéité, …

Troisième degré (5e et 6e années) :
En Travaux pratiques, l’élève apprend à ériger différents murs de blocs sous le niveau du sol (cave et vide ventilé) en appliquant les techniques d’étanchéité et d’isolation.
Ils sont amenés à réaliser un égouttage, des coffrages de dalles, de semelles et d’escaliers. Ils devront aussi poser des éléments préfabriqués tels que des poutres en béton, des hourdis, des poutrains claveaux, …
La plupart des heures d’atelier s’effectuent sur chantiers afin de mettre les élèves dans des situations d’apprentissage pertinentes.
Nos élèves ont aussi l’occasion de participer à la vie d’entreprise en effectuant chaque année un stage de quinze jours dans l’entreprise de leur choix.

En Dessin et en Technologie, l’élève est amené à lire et comprendre des plans de cave, de rez-de-chaussée et d’étage. Ils sont également confrontés à la réalisation de plans de détails et d’ensembles afin de pouvoir se représenter la superposition des différents matériaux. Sur base de dossiers plans, ils apprendront à lire, comprendre et effectuer des métrés et des commandes de matériaux.

En Technologie, il doit analyser les différents matériaux et leur mise en oeuvre tant d’un point de vue technologique que chronologique.[/x_tab][/x_tabs][/cs_element_column][/cs_element_row][/cs_element_section][cs_element_section _id= »15″ ][cs_element_row _id= »16″ ][cs_element_column _id= »17″ ][x_tab_nav type= »two-up » float= »top »][x_tab_nav_item title= »3e Construction – 4e Maçon (CPU) » active= »true »][x_tab_nav_item title= »5e Maçon (CPU) – 6e Maçon (CPU) » active= »false »][/x_tab_nav][x_tabs][x_tab active= »true »]

3e Construction 4e Maçon (CPU)
Formation commune
Religion catholique 2 2
Education physique 2 2
Français 4 4
Mathématique 2 2
Formation historique et géographique 2 2
Formation scientifique 2 2
Langue Moderne I : Anglais 2 2
Formation groupée
Construction 4 4
TP Construction 12 12
32 32

[/x_tab][x_tab active= »false »]

5e Maçon (CPU)

6e Maçon (CPU)

Formation commune
Religion catholique 2 2
Education physique 2 2
Français 4 4
Mathématique 2 2
Formation sociale et économique 2 2
Formation scientifique 2 2
Formation historique et géographique 2 2
Connaissance de gestion 2 2
Formation groupée
Construction 4 4
TP Construction 14 14
36 36

[/x_tab][/x_tabs][/cs_element_column][/cs_element_row][/cs_element_section][cs_element_section _id= »21″ ][cs_element_row _id= »22″ ][cs_element_column _id= »23″ ][x_accordion][x_accordion_item title= »Les débouchés » open= »false »]

• s’inscrire dans une septième année « Ouvrier en rénovation, restauration et conservation du bâtiment » afin d’obtenir le CESS pour envisager des formations ou études de type court telles que deviseur-métreur, dessinateur en bâtiment, gestionnaire de projet, … ;
• intégrer une équipe de maçons afin d’enrichir son expérience pour gravir les différents échelons à l’aide des bagages techniques et pratiques acquis tout au long de ses études ;
• s’installer comme indépendant et devenir gestionnaire à part entière de sa société de construction.

[/x_accordion_item][x_accordion_item title= »Projets de l'option, visites, concours, … » open= »false »]

• des visites de chantiers ;
• des présentations de matériaux par différentes firmes ;
• des formations spécifiques et pratiques via les centres de compétences ;
• des visites d’entreprises et d’usines ;
• la participation au VCA : certification en matière de santé, sécurité et environnement ;
• la sensibilisation aux rites et folklores du bâtiment (Sainte-Barbe).

[/x_accordion_item][/x_accordion][/cs_element_column][/cs_element_row][/cs_element_section][cs_element_section _id= »27″ ][cs_element_row _id= »28″ ][cs_element_column _id= »29″ ]

[/cs_element_column][/cs_element_row][/cs_element_section][cs_element_section _id= »31″ ][cs_element_row _id= »32″ ][cs_element_column _id= »33″ ][x_share title= »PARTAGE CET ARTICLE » share_title= » » facebook= »true » twitter= »true » google_plus= »false » linkedin= »false » pinterest= »false » reddit= »false » email= »true » email_subject= »Voici un article qui devrait te plaire ! »][/cs_element_column][/cs_element_row][/cs_element_section][/cs_content][cs_content_seo]PARTAGE CET ARTICLE

Description du métierExplication des différents cours de l’optionLe métier d’ouvrier en Construction Gros-oeuvre est un métier varié. En effet, aux compétences générales de maçonnerie de murs en élévations blocs, il faut ajouter la maçonnerie de différents parements. La brique, la pierre régionale, le montage des murs bardés et enduits font aussi partie du métier.

Ces différents ouvrages sont érigés au-dessus du niveau du sol. Mais le travail du maçon commence dès l’implantation par différents travaux de coffrage, bétonnage, égouttage et étanchéification.

Ces tâches sont bien souvent méconnues mais font partie intégrante du métier.

Un étudiant en construction doit être ambitieux, courageux, volontaire et aimer le travail en équipe. Il doit aussi apprécier le travail net et précis, tant sur les chantiers que lors des différents travaux d’étude de plans ou de réalisation de métrés.

La Certification Par Unités d’acquis d’apprentissage, en abrégé « CPU », désigne un dispositif organisant la certification des savoirs, aptitudes et compétences professionnels en unités d’acquis d’apprentissage. Ceux-ci correspondent à ce qu’un élève sait, comprend et est capable de réaliser au terme d’un processus d’apprentissage. Ils sont définis en termes de savoirs, d’aptitudes et de compétences.
Le parcours de chaque option de base groupée (OBG) est divisé en Unités d’Acquis d’Apprentissage (UAA) que l’élève doit valider au cours du degré.

Définition du métier sur www.siep.beAu deuxième degré (3e et 4e années) :
En Travaux pratiques Construction – Gros oeuvre, les élèves de CGO apprennent à ériger différents murs de briques puis de blocs. Ils sont amenés à réaliser des murs en élévation, dits de façades, et à appliquer les différentes techniques d’étanchéité et d’isolation.

En Dessin, l’élève est amené à appliquer les conventions du dessin technique. Pour ce faire, il va dessiner des figures géométriques planes, utiliser le mécanisme des trois vues et ensuite lire les plans des exercices de maçonnerie (plans simples de maison unifamiliale).

En Technologie, l’élève applique les connaissances de base relatives aux maçonneries réalisées à l’aide de produits tels que : les briques, les blocs, le mortier, le béton, les isolants, les membranes d’étanchéité, …

Troisième degré (5e et 6e années) :
En Travaux pratiques, l’élève apprend à ériger différents murs de blocs sous le niveau du sol (cave et vide ventilé) en appliquant les techniques d’étanchéité et d’isolation.
Ils sont amenés à réaliser un égouttage, des coffrages de dalles, de semelles et d’escaliers. Ils devront aussi poser des éléments préfabriqués tels que des poutres en béton, des hourdis, des poutrains claveaux, …
La plupart des heures d’atelier s’effectuent sur chantiers afin de mettre les élèves dans des situations d’apprentissage pertinentes.
Nos élèves ont aussi l’occasion de participer à la vie d’entreprise en effectuant chaque année un stage de quinze jours dans l’entreprise de leur choix.

En Dessin et en Technologie, l’élève est amené à lire et comprendre des plans de cave, de rez-de-chaussée et d’étage. Ils sont également confrontés à la réalisation de plans de détails et d’ensembles afin de pouvoir se représenter la superposition des différents matériaux. Sur base de dossiers plans, ils apprendront à lire, comprendre et effectuer des métrés et des commandes de matériaux.

En Technologie, il doit analyser les différents matériaux et leur mise en oeuvre tant d’un point de vue technologique que chronologique.

3e Construction – 4e Maçon (CPU)5e Maçon (CPU) – 6e Maçon (CPU)

3e Construction
4e Maçon (CPU)

Formation commune

Religion catholique
2
2

Education physique
2
2

Français
4
4

Mathématique
2
2

Formation historique et géographique
2
2

Formation scientifique
2
2

Langue Moderne I : Anglais
2
2

Formation groupée

Construction
4
4

TP Construction
12
12

32
32

5e Maçon (CPU)

6e Maçon (CPU)

Formation commune

Religion catholique
2
2

Education physique
2
2

Français
4
4

Mathématique
2
2

Formation sociale et économique
2
2

Formation scientifique
2
2

Formation historique et géographique
2
2

Connaissance de gestion
2
2

Formation groupée

Construction
4
4

TP Construction
14
14

36
36

Les débouchés• s’inscrire dans une septième année « Ouvrier en rénovation, restauration et conservation du bâtiment » afin d’obtenir le CESS pour envisager des formations ou études de type court telles que deviseur-métreur, dessinateur en bâtiment, gestionnaire de projet, … ;• intégrer une équipe de maçons afin d’enrichir son expérience pour gravir les différents échelons à l’aide des bagages techniques et pratiques acquis tout au long de ses études ;• s’installer comme indépendant et devenir gestionnaire à part entière de sa société de construction.Projets de l'option, visites, concours, …• des visites de chantiers ;• des présentations de matériaux par différentes firmes ;• des formations spécifiques et pratiques via les centres de compétences ;• des visites d’entreprises et d’usines ;• la participation au VCA : certification en matière de santé, sécurité et environnement ;• la sensibilisation aux rites et folklores du bâtiment (Sainte-Barbe).

PARTAGE CET ARTICLEImage[/cs_content_seo]