Métallier-soudeur

Description du métier ou de la formation

Le soudeur désigne la personne qui découpe, assemble et répare ou réforme des pièces de métal selon différents procédés de découpage et de soudage. Ces procédés peuvent varier selon les matériaux à souder, leur épaisseur et leur forme.

Tracer, découper, plier, cintrer et assembler des éléments métalliques fait partie de son travail quotidien. Pour cela, il utilise des plans et des schémas. C’est par rapport à ceux-ci qu’il vérifiera la conformité des soudures effectuées. Il est responsable des opérations de contrôle, de mesure, de réglage et de sécurité.

Le matériel utilisé s’est fortement développé ces dernières années. Les techniques du chalumeau et de l’arc électrique sont les plus courantes. Néanmoins, l’informatique constitue un précieux renfort dans l’exercice actuel de la profession. Les systèmes MIG et TIG ont fait leur apparition ainsi que le soudage au plasma ou au laser.

Le métier a fortement évolué ces dernières années. Les connaissances d’ordre technologique prennent davantage d’importance, les stations de soudage se modernisent, s’équipent de micro-processeurs tandis que de nouveaux procédés font leur apparition. Soudure au chalumeau, à l’arc électrique, au gaz, sous l’eau, sur des installations contenant de la vapeur ou du gaz sous pression, … Quelles que soient les conditions de travail, le soudeur veille à faire preuve de prudence en travaillant avec le gaz, l’électricité et les métaux. De surcroît, il doit réaliser des soudures solides afin d’éviter les bris de métal et offrir un produit de qualité à la clientèle.

Métallier – soudeur – 3ÈME DEGRÉ
5ème 6ème
Formation commune
Religion catholique 2 2
Français 4 4
Mathématique 2 2
Formation scientifique 2 2
Formation historique et géographique 2 2
Education physique 2 2
Formation sociale et économique 2 2
Connaissance de gestion 2 2
Formation groupée
Dessin technique 4 4
Technologie du soudage 2 2
TP Soudage 12 12
  36 36

Débouchés

  • S’inscrire dans une 7e année “Complément en chaudronnerie” afin d’obtenir le CESS.
  • Intégrer une équipe dans les secteurs de la métallurgie et de la fabrication de produits métalliques, de la chaudronnerie, de la fabrication de machines et d’équipements, …
  • S’installer comme indépendant métallier-soudeur.