Électromécanique – Mécanicien-automaticien

Description du métier

Il exécute la fabrication et/ou l’installation sur site, et au départ de document ou d’instructions techniques, les travaux de montage, démontage réglage et reconditionnement, mise en route d’ensembles et de sous-ensembles qui peuvent être automatisés et composés d’éléments mécaniques, hydrauliques, pneumatiques et positionnés dans une structure pluritechnique.

Explications des cours

Electricité (CT et TP)

Les cours d’électricité vont permettre d’apprendre les différents principes et lois fondamentaux en électricité, de comprendre et de décoder les principales prescriptions RGIE concernant les installations domotiques.

Mécanique (CT et TP)

Les cours de mécanique vont expliquer les grands principes des lois du mouvement, de la statique, des forces, les notions de travail, d’énergie, … L’élève devra savoir dessiner et comprendre les plans des pièces afin de les réaliser aux cours pratiques.

Au 3ème degré, les domaines mécaniques, pneumatiques et hydrauliques seront abordés en profondeur.

ELECTROMÉCANIQUE – 2ÈME DEGRÉ
3ème 4ème
Formation commune
Religion catholique 2 2
Français 4 4
Langue moderne : Anglais 3 3
Mathématique 4 4
Formation scientifique 2 2
Formation historique et géographique 2 2
Education physique 2 2
Formation groupée (option)
Electricité 3 4
Mécanique 4 3
TP électricité 4 4
TP mécanique 4 2
TP électromécanique 2
34 34
MÉCANICIEN-AUTOMATICIEN – 3ÈME DEGRÉ
5ème 6ème
Formation commune
Religion catholique 2 2
Français 4 4
Langue moderne : Anglais 2 2
Mathématique 4 4
Formation sociale et économique 2 2
Formation scientifique 2 2
Formation historique et géographique 2 2
Education physique 2 2
Formation groupée (option)
Dessin technique 4 4
Laboratoire 4 4
Mécanique appliquée 2 2
Travaux pratiques 6 6
36 36

Débouchés

Avec le CESS et le certificat de qualification, le jeune peut choisir de travailler dans le privé ou dans le public ou de poursuivre des études dans l’enseignement supérieur de type court (bachelier en électromécanique ou autre dans le pôle technique) ou de type long (ingénieur industriel). 

Il pourra ensuite travailler dans de nombreux domaines :

  • chaînes de production et d’assemblage ;
  • entreprise de maintenance pluritechnologique ; 
  • industries agro-alimentaires ; 
  • entreprise dans le domaine de l’aéronautique, de la domotique ou de l’électronique.